Newsletter         

L’AFRIQUE S’IMPOSE AU FESTIVAL DE CANNES 2018

Il y a quelque semaine se tenait le Festival de Cannes 2018, et c’est tout en fierté que l’Afrique et sa diaspora a brillée sur le tapis rouge de cette 71eme édition.
Entre la montée des marches en-rythmé et symboliquement forte du collectif des 16 femmes co-auteurs du livre « Noir n’est pas un métier », la présence de l’une de ces femmes, Khadja Nin, au jury du festival, ainsi que la première nomination d’un film Kenyan à cette cérémonie, le continent fut honorablement représenté et inspirant.

Fashion Africa revient donc sur certain look phares de ces personnalités Africaines:
C’est sans nous laisser indifférent que la Maison Balmain à habillé la plus part des 16 co-auteurs emblématiques qui on monté les marches pour la projection du film « Burning ».
C’est tout en paillettes, noir, blanc et métalliques que ces femmes sont habillées par le directeur artistique de la maison, Olivier Rousteing. On y retrouve des allures glamour et parfois androgyne, qui sont très fidèle à la maison. Ici, les personnalités de ces femmes noires et fières de leurs racines donnes à ces looks des aspects afro-futuristique détonnant !

 

La Burundaise Khadja Nin quant à elle, a fait plusieurs apparitions remarquées au cours du festival. Vêtu d’habille traditionnel revisité, tel que son Kimono au pagne « disque » qu’elle porte pour la cérémonie d’ouverture, elle apporte une touche africaine remarquable au tapis rouge !

 

C’est de façon presque contemporaine et avec beaucoup de style que la chanteuse porte fièrement ces turbans plus impressionnant, voir royaux, les uns que les autres.
Enfin, les looks frais, colorés et androgyne des Kenyane Sheila Munyiva et Samantha Mugatsia leur donne un style jeune et à l’image du Kenya d’aujourd’hui que leur film illustre !

 

Our website is protected by DMC Firewall!